E-Letter n° 217 – Optique : profitez, c’est l’été

Si vous ne voyez pas ce message correctement, consultez-le en ligne

L’Essentiel de l’Optique – E-letter n°217 – 18 juillet 2019 – Paraît tous les jeudis

Optique : profitez, c’est l’été

(Temps de lecture estimé : 2 mn )

Concluons cette saison avant la trêve estivale par une bonne nouvelle : avec un bel ensemble, le ROF et la FNOF se sont félicités de la décision de la DSS (Direction de la Sécurité sociale) prise la semaine dernière de ne pas faire figurer les codes LPP sur le devis. Dans le nouveau devis normalisé en effet, ceux-ci seront remplacés par des « codes de regroupements ». Aucune donnée de santé ne sera donc transmise aux OCAM. Certains affirment déjà qu’en l’absence de ces données concernant la puissance des verres et la correction du porteur, les grilles tarifaires des OCAM deviennent sans objet. Et pierre dans le jardin des ophtalmologistes : désormais, l’ordonnance pourra être établie directement par un médecin généraliste. La possibilité existait déjà, mais conditionnée à l’aval de l’ophtalmo. Cette fois, la mesure peut singulièrement libérer le marché dans les zones sous dotées.

Entre ces bonnes nouvelles et un marché qui s’est très bien tenu durant le premier semestre, il est donc temps de profiter de l’été.

Du printemps à l’automne s’étend en effet une vaste plage de temps où le consommateur n’est plus tout à fait le même. Le consommateur change ? Vous devez changer aussi. Devenir le miroir de cette transformation qui s’opère en lui. De la légèreté, de la légèreté avant tout ! Car ce sera une joie pour lui de retrouver une vue parfaite pour mieux voir les paysages de ses voyages ou le sourire radieux de ses enfants ou petits-enfants !

Parce que l’été est un grand moment de retrouvailles, d’échanges et de découvertes, mettez en avant les produits de saison : solaires (surtout pour les enfants), verres à teintes variables, verres polarisant à la vue, lentilles de contact, etc… mais plus généralement encore il faut savoir insister sur cette « dimension  plaisir » qui est tellement naturelle au « bien voir ». L’été, c’est le moment de changer de tête, donc de lunettes !

Tout dans votre présence professionnelle (magasin, communication, attitude, offre, services) doit répondre à cet hédonisme soudain qui saisit la population. Une occasion unique pour passer de la notion passablement congestionnée de « reste à charge » à l’achat d’impulsion, à l’achat libéré.

L’été est une déclaration d’indépendance. Le rêve d’une société pas si éloignée que ça où l’individu pourrait enfin être en accord avec sa propre vie. Le pressentiment d’un commencement vaste et foisonnant où l’individu, pour un temps, saurait enfin se hisser à la hauteur de lui-même.

Le consommateur est, durant toute cette période, au plus proche de ses émotions : partage du quotidien avec ceux qu’on aime, sensations décuplées,  esprit clair et affûté, prêt à toutes les découvertes, toutes les incartades, toutes les libertés. Dans la paix revenue des vacances, retrouver une confiance sans laquelle rien n’est possible ; et qui donnera par la suite toute son énergie à la rentrée à venir.

Profitez de cette période privilégiée pour incarner cette « dimension plaisir » par l’ambiance de votre point de vente, votre offre et votre attitude. Multipliez les événements festifs, vivez au rythme des grands festivals d’été, soyez le complice, le passeur, le facilitateur de cette joie de vivre qui s’empare des rues.  Rien ne serait pire que de rester « business as usual » ! Cassez les codes et les routines. Expérimentez. Mettez de la vie dans votre activité. Osez tout : soyez le miroir des vacances.

Note :

Reprise des e-letters de L’ESSENTIEL : 22 août.

L’ESSENTIEL DE L’OPTIQUE

L’info qui donne du sens

RéRéagissez à cet article : g.larnac@clm-com.com