Portes Ouvertes Fresnel

Journée Portes Ouvertes au Lycée Public Fresnel le Samedi 9 février de 9h30 à 17h00.

Le Lycée Fresnel est un Lycée Public Polyvalent, labellisé lycée des métiers de l’optique situé 31 Bd Pasteur dans le 15ème arrondissement de Paris. Le label lycée des métiers de l’optique met en avant la diversité de ses formations permettant aux étudiants de préparer les BTS Systèmes Photoniques, Opticien Lunetier, ainsi que la Licence professionnelle d’Optique et le CQP Opti-Vision par l’une des trois possibilités : Formation initiale, Formation continue et Formation par l’apprentissage. Le Lycée Fresnel offre aussi des formations touchant l’enseignement l’enseignement technologique (BAC STL spcl, STI2D sin et itec) et l’enseignement professionnel (BAC Professionnel optique lunetterie).

Succès pour le C.O.C.2019 : plus que quelques places disponibles (Communiqué)

 Le Congrès d’Optométrie et de Contactologie se tiendra dans quelques jours, les 20 et 21 janvier 2019, au Beffroi de Montrouge en région parisienne. Pour la première fois en 40 ans d’existence, le Congrès d’Optométrie et de Contactologie aura très probablement lieu à guichet fermé, puisqu’il ne reste plus qu’une cinquantaine de place à la vente. « C’est une immense satisfaction de constater que les opticiens sont si nombreux à souhaiter développer leurs compétences en santé, nous souhaitons accompagner tous les opticiens ou optométristes dans cette démarche », déclare Yannick Dyant, Président de l’AOF. Accessible à l’ensemble des acteurs de la filière visuelle (ophtalmologistes, orthoptistes, opticiens et optométristes), il est encore possible de s’inscrire jusqu’à épuisement des places restantes : https://lnkd.in/e47T-qA

Opticien de santé : êtes-vous prêts ?

« Opticien de santé : êtes-vous prêts ? » Tel est le thème cette année du Congrès d’Optométrie et de Contactologie (20 et 21 janvier 2019) qui accueillera cette année tout opticien désireux d’accompagner l’évolution vers l’Opticien de santé.

Programme et inscriptions :

https://optometrie-aof.com/coc2019

 

 

Le ROF salue le PLFSS 2019 (Communiqué)

La ministre de la Santé, Mme Agnès BUZYN, et le ministre de l’Action et des Comptes publics, M. Gérald DARMANIN, ont présenté le 25 septembre 2018 le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2019.
Le Rassemblement des Opticiens de France (ROF) salue la confirmation de certains engagements contenus dans le protocole d’accord signé le 13 juin 2018 sur le 100% Santé / RAC0.

Le ROF a pu prendre connaissance des dispositifs visant la fusion de la CMU-C et de l’ACS, dont les bénéficiaires pourront bénéficier des offres 100% Santé. C’est un engagement fort de la Sécurité sociale et de l’Assurance maladie, compte tenu du nombre important d’assurés CMU qui déclaraient subir un reste à charge.

Le ROF constate aussi que ses propositions sur la mise en œuvre d’un nouveau devis en optique ont été pour l’instant partiellement entendues. Ainsi, les prestations liées à la délivrance d’un produit seront indissociables de sa fourniture, gage de la qualité des lunettes délivrées, tandis que son entrée en vigueur au 1er janvier 2020 semble acquise.
En revanche, ce PLFSS ne semble pas s’engager vers la délivrance à l’assuré d’une information complète et transparente sur son montant de remboursement complémentaire lors de l’acquisition d’un équipement correcteur. Le ROF regrette que les organismes complémentaires n’aient pas l’obligation de délivrer cette information à leur assuré. Le ROF poursuivra ce combat pour la transparence, au bénéfice des consommateurs.

Ce PFLSS sera donc l’occasion d’un débat sur le 100% Santé, à 15 mois de son entrée en application en optique. A cette occasion, le ROF sera force de propositions pour compléter ce dispositif et en assurer la totale réussite. Il est souhaitable en effet que les assurés puissent bénéficier du tiers payant sur l’ensemble de leur équipement dans tous les magasins sans contreparties, notamment pour les offres 100% Santé. Le ROF sera particulièrement vigilant, dans un contexte de hausses des cotisations, à ce que chaque assuré puisse bénéficier d’un remboursement complémentaire équivalent chez tous les opticiens, afin que chaque euro cotisé ait la même valeur de prise en charge.

Enfin, partageant les objectifs du Président de la République en matière d’accès aux soins, le ROF fera prochainement des propositions à la Ministre des Solidarités et de la Santé en matière de santé visuelle, par exemple chez les enfants, les personnes dépendantes ou pour le dépistage de certaines pathologies.

Essilor Luxottica : c’est fait

 

Essilor et Delfin finalisent le rapprochement d’Essilor et de Luxottica en créant EssilorLuxottica, leader mondial de l’optique ophtalmique et de la lunetterie

Le nouvel ensemble constitue une plateforme de croissance idéalement positionnée pour  saisir de futures opportunités avec un chiffre d’affaires combiné pro forma supérieur à 16 milliards d’euros, près de 150 000 collaborateurs et une présence mondiale inégalée.

Toutes les conditions suspensives à la finalisation de la transaction ont été satisfaites, notamment l’approbation par les actionnaires d’Essilor en mai 2017, la filialisation par apport-scission de la quasitotalité des activités d’Essilor à Essilor International SAS (une filiale entièrement détenue par Essilor) en novembre 2017 et l’approbation de toutes les autorités de la concurrence dont l’autorisation était une condition suspensive à la réalisation de l’opération.

A la suite de l’apport par Delfin, actionnaire majoritaire de Luxottica, de sa participation de 62,42 % dans Luxottica à Essilor le 1er octobre 2018, Essilor est devenue la maison-mère de Luxottica et a été renommée EssilorLuxottica.

Document entier :

2018_10_01_EssilorLuxottica_PR_Closing_FR

Lettre ouverte des OLU au ROF

Cher Mr Balbi, chers confrères du ROF. Les Opticiens Lunetiers Unis (OLUs) constatent que le protocole que vous avez signé est insatisfaisant – voire dangereux – pour l’immense majorité d’entre nous, dont beaucoup sont sous enseignes et donc membres du Rassemblement des Opticiens de France (ROF) de manière plus ou moins volontaire. Nous imaginons quelle a du être la pression que vous avez subie. C’est pourquoi nous respectons votre engagement, même si nos combats ne vont pas dans le même sens. Le nôtre, c’est surtout la loi Le Roux sur les remboursements différenciés. Loi que vous vous êtes engagés à combattre dès les premiers articles de votre charte de constitution. Ces remboursements différenciés, le protocole signé par vous les renforce. Il permet même un déremboursement total en dehors des réseaux. Inéluctablement ! Par ailleurs, ce texte est parsemé d’aberrations médicales et économiques. Avez-vous remarqué que la formulation de l’article 4 impose aux OCAM de baisser de 33% le remboursement des verres dans les contrats responsables ? Il y aurait des dizaines de questions du même genre à poser sur les codes LPP, le rapport entre marché A et B, l’inculture médicale sur les indices, les pré-calibrages, les appairages, les verres neutres obligatoirement avec filtres etc… Le présent courrier n’est pas là pour tout pointer. Sa raison d’être est de vous dire que l’on comprend très bien que vous ayez pu être faillible. Qui ne l aurait pas été ? Qui n’a pas fait d’erreurs ? Qui n’a pas intégré un métier qu’il ne connaissait pas sans casser des œufs ? Le problème aujourd’hui est que la moitié de la filière – en amont et en aval – va être impactée avec un risque massif de dépôts de bilans et de chômage par dizaine de milliers d’emplois. Le problème aujourd’hui est que notre/votre métier va mourir dans les mains avides des financiers que vous vous êtes engagés à combattre. Le problème aujourd’hui est que nos vocations, nos savoir-faire, nos fonds de commerce, la vie de nos familles, la transmission à nos enfants… tout cela va mourir. Le problème aujourd’hui, est qu’avec un panier moyen à 450€ et un taux de marge nette de 4%, toute vente moyenne inférieure a 430€ est a perte. Il nous est totalement impossible d’absorber plus des 5% de vente à perte que nous supportons déjà avec la CMU-c. Le problème aujourd’hui, est qu’à de tels niveaux de prix, c’est la fin de la fabrication européenne de montures et de verres. C’est la porte ouverte aux importations chinoises les plus minables par conséquent. Le problème aujourd’hui, est qu’on a 3000 gamins chaque année dans nos écoles, souvent très chères. Que va t’on en faire ? Le problème aujourd’hui est que vous avez dans vos mains nos vies, nos engagements financiers, notre avenir, et que nous avons l’outrecuidance de croire que nous sommes les seuls a pouvoir en décider dans notre for intérieur. Cher Mr Balbi, chers confrères du ROF, sans aucune provocation, rancœur ou esprit de chapelle que nous n’avons pas, nous sommes transverses il est bon de le rappeler, nous vous demandons de rompre aussitôt ce protocole d’accord. Tant que ce n’est qu’un protocole, vous en avez le pouvoir. Sans sanction ou indemnisation. On se grandit à reconnaitre ses manques. On s’entoure de foules de soldats dévoués en le faisant. On gagne des guerres en les menant ensemble… humblement, mais fortement. Cher Mr Balbi, chers confrères du ROF, sans aucune provocation, rancœur ou esprit de chapelle que nous n’avons pas, nous sommes transverses, il est bon de le rappeler, nous vous demandons de rompre immédiatement ce protocole d’accord, tant que ce n’est qu’un protocole. Vous en avez le pouvoir, le devoir, et ce sans sanction ou indemnisation. Merci par avance de nous entendre. Merci de nous comprendre. Bien confraternellement,

Le bureau des OLUs.

(Opticiens Lunetiers Unis)